Gestion locative : les rôles clés et les chemins de carrière

Gestion locative

Publié le : 12 août 20236 mins de lecture

La gestion locative représente une activité dévolue à l’administration des propriétés immobilières d’un ou plusieurs propriétaires. Elle englobe la gestion des relations avec les locataires, la supervision des aspects administratifs, comptables et techniques, ainsi que la résolution des éventuels différends. Cet emploi requiert des compétences relationnelles, organisationnelles et juridiques, conjuguées à une solide appréhension du marché immobilier. Si ce secteur suscite votre intérêt, voici un dossier exhaustif des prépondérants rôles ainsi que des perspectives professionnelles au sein de la gestion locative.

Les missions du gestionnaire locatif

Le gestionnaire locatif, ayant un emploi en gestion locative, est l’interlocuteur privilégié des propriétaires et des locataires. Il assure la mise en location des biens, la rédaction des baux, la perception des loyers et des charges, l’envoi des quittances et la révision annuelle des loyers. La régularisation des charges et la déclaration fiscale des revenus locatifs sont aussi ses responsabilités. De plus, il se charge de la maintenance et de l’entretien des logements, en faisant appel, au besoin, à des prestataires externes. En cas de besoin, il prend en charge la gestion des incidents, des défaillances de paiement, des litiges et des procédures judiciaires.

L’état des lieux d’entrée et de sortie des locataires fait partie de ses attributions, tout comme la surveillance du respect des règles de copropriété. Il prodigue des conseils aux propriétaires quant à leurs devoirs juridiques et réglementaires, ainsi qu’en ce qui concerne les améliorations à apporter. Il peut exercer son activité au sein d’une agence immobilière, d’une entreprise spécialisée dans la gestion locative ou en direct pour le compte d’un propriétaire.

À découvrir également : Gestionnaire de copropriété : 6 points essentiels pour comprendre l'enjeu du métier

Les compétences requises pour être gestionnaire locatif

L’emploi de gestionnaire locatif requiert de nombreuses compétences. Ces dernières englobent une expertise juridique, qui consiste à avoir une maîtrise du droit immobilier, du droit relatif à la copropriété et du droit fiscal. L’aptitude à rédiger des contrats et actes conformément à la réglementation en vigueur s’avère impérative. Les compétences comptables se révèlent tout aussi essentielles, impliquant la gestion de comptabilité locative, l’élaboration de projections budgétaires et la réalisation de bilans financiers.

Les compétences techniques, en termes de normes de sécurité et de salubrité du logement, ainsi que la connaissance des diagnostics requis, sont indispensables. L’évaluation de l’état d’un bien immobilier et l’estimation des travaux incombent également au gestionnaire locatif. Par ailleurs, les compétences relationnelles détiennent un statut prépondérant, en exigeant une aptitude au contact et une relation clientèle fluide.

Formation à suivre pour devenir gestionnaire locatif

Pour accéder à la fonction de gestionnaire locatif, il convient généralement de détenir un diplôme de niveau bac+2 à bac+5 dans le domaine de l’immobilier ou du droit. Quelques exemples de cursus envisageables sont le BTS professions immobilières, le DUT carrières juridiques, la Licence professionnelle métiers de l’immobilier ou le Master droit immobilier. Par ailleurs, des formations spécifiquement dédiées à la gestion locative sont aussi dispensées par certains organismes professionnels tels que l’UNIS ou le CNAM.

Les perspectives d’évolution du gestionnaire locatif et salaire

L’emploi en gestion locative offre de nombreuses opportunités d’évolution professionnelle. Selon ses compétences, son vécu professionnel et ses aspirations, le gestionnaire locatif peut se spécialiser dans un domaine immobilier spécifique. Il peut s’agir du logement social, de la résidence étudiante ou de la résidence touristique. Ce dernier peut aussi se former dans d’autres domaines de l’immobilier tels que la transaction, le syndic ou la promotion qui emploie des gestionnaires locatifs.

Une dernière alternative serait d’assumer des responsabilités de gestion comme celui du chef d’équipe, du responsable d’agence ou du directeur de gestion locative. Quant à la rémunération du gestionnaire locatif, elle oscille en fonction de son niveau d’études, de son parcours professionnel et de l’ampleur de son portefeuille immobilier. En moyenne, ses revenus peuvent se situer entre 1 620 € et 2 900 € bruts mensuels. Par ailleurs, des primes ou des commissions peuvent aussi lui être octroyées en corrélation avec l’atteinte des objectifs préétablis.

Solutions pour trouver un emploi en gestion locative

Le domaine de l’immobilier se révèle porteur et présente de nombreuses offres d’emploi de gestionnaire locatif. Les principaux employeurs demeurent les agences immobilières, les entreprises de gestion et les syndics de copropriété. Les bailleurs à vocation sociale, les assureurs ainsi que les sociétés foncières recrutent aussi régulièrement. Pour bénéficier d’un accompagnement afin de trouver un poste au sein de la gestion locative, il est recommandé d’examiner les plateformes spécialisées telles que recrutimmo.com. De plus, il est envisageable de soumettre sa candidature directement auprès des potentiels employeurs, voire de solliciter une recommandation au sein de son réseau professionnel.

La gestion locative est un métier qui requiert des compétences variées et qui offre des missions diversifiées. Il s’agit d’un métier qui convient aux personnes qui aiment le contact humain, le travail en équipe et les challenges. Cette profession offre aussi des perspectives d’évolution intéressantes, que ce soit en termes de spécialisation, de responsabilités ou d’entrepreneuriat.


Plan du site