Profiter des avantages des emplois à mi-temps

Publié le : 12 janvier 20233 mins de lecture

Généralement choisi par les étudiants et les femmes, le travail à temps partiel procure plusieurs avantages. Sachez que plus de 80% des personnes qui exercent des emplois à mi-temps sont des femmes. Même si le travail à temps partiel a quelques inconvénients, ceux-ci ne font pas le poids aux avantages qu’il pourvoit aux travailleurs.

Des règlementations à respecter

Tout comme le travail à plein temps, l’emploi à temps partiel doit faire l’objet d’un contrat de travail. Ainsi, les heures de travail doivent figurer sur le contrat de travail. Cela doit être inférieur à 35 heures par semaine. Pour des raisons personnelles (santé, études, etc.), un salarié peut demander de travailler à mi-temps. Cela doit être adressé à l’employeur par lettre recommandée avec accusé de réception, dans un délai d’au moins 6 mois avant la date de la mise en exécution du travail à temps partiel.

À découvrir également : Devenir conseiller VRP : Pourquoi pas vous ?

Des avantages identiques ceux du travail à plein temps

Comme le travail à plein temps, un emploi mi-temps permet au salarié de jouir de mêmes droits qu’un salarié à plein temps. Ainsi, un salarié qui travaille à temps partiel bénéficie des 5 semaines de congés payés. En ce qui concerne l’ancienneté, la détermination de sa durée et de sa rémunération fonctionne comme celle d’un travail à plein temps. Au niveau du droit d’éligibilité et d’élection, un employé à temps partiel a le même droit de vote qu’un salarié à plein temps. Ainsi, il peut assister aux élections du comité d’entreprise ou encore des délégués du personnel.

Rémunération et absences

Au niveau de la rémunération, la loi stipule que l’employeur doit respecter l’égalité de salaire à qualification égale et emploi équivalent qu’il s’agisse de travail à plein temps ou d’un emploi à temps partiel. En ce qui concerne les absences pour événements familiaux, le salarié à emploi mi-temps est autorisé à s’absenter sous clause de présentation de pièces justificatives. Cependant, le calcul de ces congés sera basé sur l’horaire que le salarié à temps partiel aura effectué.

Plan du site