Qui emploie des gestionnaires locatifs ?

Agence immobilière

Publié le : 24 mai 20236 mins de lecture

Le gestionnaire locatif est l’intermédiaire entre les deux parties, qui sont les locataires et les propriétaires. Il se charge de l’administration de l’immobilier concerné par le bail. Cependant, le propriétaire n’est pas le seul à qui il vend ses services. Ce professionnel peut aussi tenir ce rôle pour le compte de toutes les entités responsables d’un bail, entre autres, une agence immobilière, un syndic et des bailleurs sociaux. Dans la pratique, il s’occupe de diverses tâches, ce qui les rend généralement polyvalents. Compte tenu de leur capacité à se charger de plusieurs fonctions, ils sont à même de travailler avec toutes les structures en rapport avec la location immobilière.

Agence immobilière

Acteur majeur du secteur locatif, une agence immobilière mandatée par les clients pour administrer leurs biens peut recourir au service d’un gestionnaire locatif. Étant donné le volume de dossiers traité au sein de ces entreprises, la collaboration avec un ou plusieurs professionnels qualifiés est de mise. Ces derniers peuvent former une équipe, avec un superviseur en tête, pour coordonner et répartir les tâches. Les sociétés expertes dans le démarchage organisent parfois le recrutement d’un gestionnaire locatif pour les représenter. En tant qu’intermédiaire, il facilite les échanges entre les locataires et les propriétaires. Outre la recherche d’occupants fiables et solvables, ce professionnel s’occupe tout aussi bien des différentes formalités, entre autres, les délais et conditions liés au paiement du loyer. La négociation des contrats avec les parties prenantes, telles que les architectes, les entreprises de maintenance, les agences de sécurité et les travailleurs, relèvent également de sa compétence. Par ailleurs, la gestion des polices d’assurances lui incombe, pareillement pour le suivi des sinistres et l’intervention au besoin. En cas de litige, il doit être en mesure de proposer une médiation.

Syndic de copropriété

Un gestionnaire locatif trouve aussi sa place au sein d’un syndic de copropriété. Sa polyvalence est indispensable dans ce contexte, surtout sa capacité à gérer les conflits. Aussi, une personne de terrain dans le cadre de ses fonctions est amenée à se déplacer régulièrement. Dans ce cadre, la réussite de sa mission repose en partie sur ses capacités à répondre aux besoins et à agir. Pour chercher un emploi au sein d’un gestionnaire de syndic de copropriété et trouver rapidement, il est indispensable que ces qualités soient acquises par les candidats. Un gestionnaire locatif qui intègre une telle entité est tenu de convoquer des assemblées générales dans les établissements et, à l’issue, d’en rédiger des procès-verbaux. Faire respecter les règles de propriété est inclus dans son travail, comme la proposition des travaux à faire voter par les copropriétaires. Toutes les missions d’ordre administratif, comptable et juridique sont dans ses fonctions.

Propriétaires des biens

Les propriétaires peuvent faire appel au service d’un gestionnaire locatif pour s’alléger des diverses tâches administratives associées à la location d’un bien. Dans ce cas, il travaille pour les particuliers. La recherche du bon locataire, la mise en location, la gestion des loyers impayés, l’état des lieux à l’entrée et à la sortie et l’encaissement des loyers accaparent beaucoup de temps. D’autant plus que les démarches administratives sont de véritables tâches chronophages et stressantes, d’où l’importance d’engager un gestionnaire locatif. Selon le site www.recrutimmo.com, être administrateur de biens fait partie des perspectives d’évolution possibles d’un gestionnaire locatif. Qu’il s’agisse d’un logement occupé par des particuliers, d’un local commercial ou d’un bureau, ce professionnel est mandaté par les propriétaires pour agir en leurs noms. Aussi, la vérification des dossiers des potentiels locataires, le recouvrement des loyers une fois le contrat conclu et le suivi de la clôture du bail lui incombent. Il veille au bon état de la maison ou du bâtiment et peut prévoir des travaux de réparation. La réception et la levée des réserves sont dans ses cordes. La souscription des contrats avec les fournisseurs, ainsi que les missions comptables et juridiques font partie de ses attributions.

Bailleurs sociaux

Les bailleurs sociaux ont sûrement besoin de mandater un gestionnaire locatif dans l’administration d’un bien mis à la disposition des occupants. Il gère tout à la place de ses patrons et reste le seul interlocuteur des locataires. Sinon, il est aussi à même de prospecter des occupants si les logements sont encore vides, d’estimer la valeur locative et de diffuser les annonces publicitaires. Dans la pratique, il veille à ce que toutes les démarches respectent le cours du marché immobilier. En somme, il se met entièrement à la place des bailleurs et agit en leur nom. Sinon, ses missions incluent l’organisation des visites, l’évaluation des dossiers des locataires intéressés par l’offre et le choix des personnes qui lui semblent éligibles à l’occupation du logement. À la fin de ses études de profil, il se charge de rédiger le contrat de bail en précisant les détails importants (loyers, fréquence de révision du loyer), puis de le faire signer.

Plan du site